X

TAP

Amour, Autre, Déclaration
LA PASSANTE (poème par Stéphane)
4 janvier 2012 at 8 h 00 min 0
Continuez de marcher, ne vous arrêtez pas.
Je suis loin d'être fou, croyez-moi!
La folie serait de ne pas suivre votre chemin
Pour, au moins, avoir votre ombre en mes mains.

Car si je ne puis vous tenir dans mes bras
Laissez-moi caresser la brise sous vos pas
Sentir l'odeur dont vous parfumez le vent
Et réjouir mes yeux, vous observant.

Car d'ici, derrière, il y a la plus belle vue.
Le visage de vos formes, le plus beau de la ville
Ne donne, j'en suis sur, de vous qu'un pauvre aperçu.

Et je serais Malheureux de douter de vos ressources
Comme moi, vous savez qu'au bout de cette course
Nous attend le commencement de notre idylle.

CONTINUE READING ...
Amour, Autre, Déclaration
OH OUI (poème par Incognito)
14 décembre 2011 at 10 h 53 min 0

Allez-y me traiter encore d'irrévérencieux
Je vous répèterai que je suis plutôt audacieux
Qui n'a pas le coeur ne peut avoir votre coeur
Ni votre corps et peut-être...ces chaudes clameurs.

Quand votre beauté n'arrive qu'à  effrayer
Ces mâles attentistes qui croisent votre chemin
Je profite de l'éclat de votre visage pour frayer
La voie qui mène votre corps à  mes câlins.

Allez-y me qualifier aussi d'impétueux
Et je répondrai que je ne suis qu'un courageux
Plus vous êtes belle, plus je suis empli de force
Plus j'ai de raisons de tenter une amorce.

Aucun homme ne vous avait ainsi parlé auparavant
Pensant que telle beauté ne naissait qu'au couvent.
Mais seul moi sait que toute votre résistance
N'a d'équivalent que l'abondance de votre jouissance.
CONTINUE READING ...
Amour, Autre, Déclaration
OH MARIE (poème par Stéphane)
14 décembre 2011 at 10 h 43 min 1

Oh Marie, j'ai bien vu votre assurance
Derrière le bar et toutes les révérences
De mâles cachant mal leur appétence
Devant vos charmes d'une rare violence.

Sous vos airs gonflés de confiance,
J'ai bien cerné toute votre différence
Alors pour toute conversation, mon silence
Et pour vous faire la cour, mon indifférence.

Ainsi me suis-je rapproché par la distance
Et ai brillé à  vos yeux par mon absence,
Seul homme à  ne pas vous faire allégeance,
Votre beauté n'a d'égal que ma résistance.

Et même si votre sourire étourdit mes sens
Je savais que la victoire était dans la patience
Car vous voilà , maintenant à  moi et sans défense
Prête à  me soupirer à  l'oreille : « à” Oui Maxence »
CONTINUE READING ...
Amour, Autre, Déclaration
OUI, MARIE (poème par P.A)
30 novembre 2011 at 7 h 30 min 1
Je peux  voir d'ici l'ennui vous tenir compagnie
Je me joindrais volontiers à  vous si la réponse est oui
Aussi votre verbe pourra-t-il se priver d'abstinence
Vous aurez autre chose à  dire que ce silence

Seriez-vous cet élu que longtemps j'ai cherché
Ou l'oiseau rare sur cette chaise de bar perché
Je viens à  vous, pardonnez mon impudence

Je vous ferai boire à  la fraicheur de mes mots
Pour moi, vous venez à  point et non point en trop
La chaleur de la solitude vous accable de maux

Soyez  infidèle à  votre mutisme
Comme à  votre éventuelle mie
Enfin, je vous espère surtout sans amie
Euh, j'oubliais mon prénom c'est Marie...
CONTINUE READING ...
Amour, Autre, Déclaration
CHERE MARIE (poème par L.)
30 novembre 2011 at 7 h 00 min 0
J'avoue être encore plus ravi que surpris
De vous voir si jolie pourtant sans ami, la nuit
Où le mépris de l'ennui dans ce bar m'a conduit,
Séduit par le bruit puis le parfum du whisky.

Et comme vos vers ont eu raison de mon verre
Ma verve s'est perdue à  chercher les mots pour plaire
À une femme qui révèle de Dieu le génie et le goût.

Alors oui, je vous veux, à  mes cotés, maintenant
Demain aussi, si, réveillée, je vous plais encore, autant.
Mais avant, partons, il n'y a ici plus rien à  boire.

Quand nous serons seuls, nus, j'avouerai avoir triché
Car d'ici, dans la glace vos yeux se reflétant,
Voilà  longtemps que je suis en vous, jouissant
Du privilège d'épier chaque fou rire, chaque gorgée

Du vers que je vous fis porter afin de vous décider,
CONTINUE READING ...
Amour, Autre, Déclaration
MOULIN ROUGE (poème par Laskazas)
30 novembre 2011 at 6 h 30 min 0

Voulez vous coucher avec moi, ce soir?
Mon regard vous a déjà  déshabillée
Et vous semblez ignorer le billet
Que vient de vous glisser la serveuse en noir.

Je suis sûr que votre prénom finit par "L"
Car il doit forcement rimer avec sensuelle
Si vous ne vous appellez pas Murielle
Permettez moi de vous appeler Étincelle...

Votre éclat vient d'enflammer mon coeur
Qu'avait déclaré mort, charlatans et docteurs.
Vos rires sont une bouffée de chaleur
Qui mettent en valeur toutes vos couleurs.

Je m'engage à  vous faire garder ce sourire
Ne serait ce que la durée de cette soirée féerique
Je ferai le clown, et tous les tours du cirque
Tout ce qu'il faudra pour vous retenir.
CONTINUE READING ...
Amour, Autre, Déclaration
MADEMOISELLE (poème par Guy)
30 novembre 2011 at 6 h 00 min 0
Il se fait certainement taper dessus,
Celui qui, sur le chemin, vous a perdue ;
Vous êtes de ces choses qui, de folie serait convaincu,
L'imprudent maitre vous laissant seule dans la rue ;

Tout aussi sot, qui tenterait une touche !
Mais c'est votre art, changer la sottise en audace,
Le désir d'un regard fugace en une convoitise pugnace,
A supporter avec docilité les pires escarmouches.

Bien inutiles donc, des tirs à  bouchée rouge,
Qui ne ferait que conforter votre assise
Sur une âme, par vos charmes conquise ;

Peine perdue que de brandir le carton rouge,
Le petit ami qui n'a de mérite que la chronologie ;
Pour l'heure, juste votre numéro me suffit,
CONTINUE READING ...