X
Autre

POÉTE SANS MUSE (poème par Eugenio)

24 août 2011 0


Que le lecteur me pardonne si mes rimes s’effritent
Avant de toucher son cœur en manque de magie
J’ai changé ma plume habile contre du graphite
J’écris désormais au noir sans but ni envie.

Mes strophes en ont perdu le sourire
Elles tournent en rond, elles soupirent
Se lamentent en espérant que des croisées
Par un bon hasard se laissent embrasser.

Et « La mort de L. » n’y changea rien, le pauvre !
Il faut plus qu’un nom pour changer de refrain
Quand du cœur vient ce que grave la main.

Le poète est un interprète qui ruse
Les vers qu’il pose sont ceux d’une muse
Qui à  force d’écrits lui donne vie et raison.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.