X
Autre

LA BERGÉRE (poème par Stéphane)

24 août 2011 0

On m’a dit que vous aviez du talent, bergère!
Qu’au bout de vos doigts, fondait la plus dure,
Que vos saveurs étaient bien étrangères
A ces autres fermières sans bonne mesure.

Alors la bête vient à  vous de son pays lointain
S’offrir à  vos doigts habiles, experts et réputés
Afin que le savoir-faire détenu dans vos mains
Lui fasse savoir les plaisirs d’une autre intimité.

Car, dit-on, vous tenez d’une main de maîtresse
Le mâle qui, sous un râle, finit par perdre sa rudesse
Quand votre corps, à  l’effort, définit la souplesse.

Car Vous bergère, hébergez au sein de votre auberge,
Faites voyager l’être, au creux de la nuit, à  la berge
Du fleuve dont vous trouvez la source dans sa verge.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.