X
Amour, Autre, Déception

MON CÅ’UR S’Y ÉTAIT GRAVÉ (poème par Jokel)

5 mars 2014 0

Bonjour cher tous, ce matin, je suis amer
Pardonnez mes strophes à  deux vers.

Je ne sais comment partager mon drame
C’est qu’entre deux vers, il y a une larme

Vous savez un jour, il s’est levé, il est parti
Un beau matin, il m’a dit  que c’était fini.

L’amour qu’on avait partagé tous les deux
A pris fin un jour par de très froids adieux

Sans même me laisser lui parler, lui raconter
Sans même laisser de ma bouche fuser

Tout l’amour dont déborde mon cœur
Tout l’amour accumulé en son honneur

Je me suis dit « c’est un plus, tant pis »,
Je me suis dit « sois fort incognito », c’est la vie

Travail, objectif, réalisation, évaluation, bilan
La routine quotidienne, s’écoule le temps

Et puis un soir, des larmes, des remords
Mon cœur, s’y était gravé en lettres d’or

Je l’aime encore.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.