X
Autre

LES MOTS DE MAMAN (poème par Mariette)

3 juin 2012 1

Tant qu’on n’a pas fini d’être enfant
On est sûr de faire une mauvaise maman.
Tant qu’on s’accroche à  ce préjugé
On ne peut comprendre ton bonheur, bébé.

Pour toi, maman a déjoué tant de pronostic
Fait pâlir tant de vérité, rougir les sceptiques.
Pour moi, bébé, tu as illuminé tant d’instants
Prévus pour être tristement déroutants ;

Mieux, tu m’as donnée le prétexte et le but d’une vie à  deux
Car je n’ai commencé à  vivre que quand tu as ouvert les yeux.

4

There is 1 comment

  • mariette dit :

    trop touchant.merci pour tout.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.