X
Autre, Société

LES LARMES DE CES ENFANTS (poème par Marshall)

18 avril 2012 0

Chaque cri d’enfant innocent
Qui gît dans un bain de sang
A cause de ces sales guerres
Qui pullulent sur cette terre

Est une éternelle imprécation
Qui fait de l’espoir une illusion.
Le cri aphone de ces cœurs candides
Est pour l’humanité un beau suicide.

Quand un seul de ces enfants pleure
Au-dedans de son âme sans lueur,
L’amour perd de son entrain
Et la vie s’égare sur ses chemins.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.