X
Autre

HOMMAGE A MA MÉRE (poème à  Aurenzo Amsa)

5 juin 2013 0

Douce mère soucieuse  du devenir de ta progéniture

Enfants qui ne te laissaient point libre
Libre de profiter de tes belles années
Tu as lutté pour nous toutes ces années malgré tes rêves piétinés
Oubliant que toi-même tu devais vivre
Qu’importe tes défauts, tu étais notre lumière
Notre guide pour nous parfaire
Tu demeurais notre bouée de sauvetage
Toujours tu es restée notre refuge
Une île où vivre de beaux moments de détente
Tu ne pourras hélas profiter de la moisson qui sera ô combien abondante
Merci pour tes sacrifices innombrables
Tes efforts louables
Ton amour incommensurable
Nous te serons à  jamais reconnaissants
De là  haut où tu es nous te disons avec amour bonne fête maman.
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.