X
Autre

FATALE (poème par Stéphane)

28 septembre 2011 3


Combien savent ce qu’est « t’aimer »?
Une dizaine. Une centaine. Un millier?
Ces amoureux éperdus et humiliés
Que tu as accueilli puis affamé…

Combien sais-tu, toi, « aimer »?
Avec des mots et des contraires?
Des baisers avec ton corps en arrière
Cette manière que tu as de les enflammer.

Combien savent qu’il ne faut point « t’aimer »?
Tu es un enfer dans un corps de dame
Qui consume chez l’homme ce qui reste d’âme.
Homme qui t’aime récoltera ce qu’il aura semé.

0

There are 3 comments

  • Eugenio dit :

    De tous les maux,tous les ulcères
    Il n'en existe de plus perfide que l'Amour sincère
    Porté à  une femme ordinaire:une vipère…

  • Anonyme dit :

    si une femme ordinaire est une vipère
    il n'existe alors que des femmes extraordinaires
    parce qu'elles savent faire de ces cœurs de pierres
    des cœurs tendres lorsqu'ils se trouvent en paire

  • Eugenio dit :

    Et pan! sur mon bec!
    Cela m'apprendra à  critiquer…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.