X
Autre, Déclaration

SUR LES TRACES DE COLOMB (poème par NoOne)

31 mars 2015 0

Voguer sur tous les océans d’hésitation
Avec le seul espoir qu’à  l’horizon se profile
Un signe, même faiblement perceptible
Que le destin scellera à  jamais notre union

Puis m’en aller conquérir cette « Elle » si belle
De sciences, faite; et de rêves, contrefaite
Capitaine sans équipage de mon cœur inerte
Voici une aventure digne d’un prix Nobel

Les contours de sa fine bouche en cœur
Dessinés comme avec un pinceau de maître
Picasso lui-même n’aurait mieux peint cet être
Sans manquer de lui ôter de sa splendeur

Et l’autre, Newton, qu’aurait-il dit, s’il savait
Que la pesanteur sur sa poitrine angélique
Au grand jamais, n’aurait le moindre effet
Tant sa joliesse relève de l’énigme scientifique

Et son corps qui défie les lois de la physique
Et ses sublimes formes devant qui abdiquent
Toutes les lois connues de la mathématique…
Devant cette femme, je me sens Colomb face à  l’Amérique

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.