X
Autre, Déception

PRESQUE PARFAITE (poème par Stéphane)

16 mars 2011 3

Elle a dans le visage un de ces charmes rares
Qui captiverait n’importe lequel de vos regards
Et si vous ne savez dire de quoi est faite la beauté,
Vous ne pourriez point définir son intensité.

Ses lèvres sont faites de traits inconnus
Qu’elles soient habillées ou simplement nues.
Sauvages, elles réveilleraient vos désirs inassouvis,
Pour ses baisers, un ange au diable donnerait sa vie.

Sur son corps, se profilent les lignes d’une fée
Onduleuses et précises. Admirablement dessinées.
Son corps porte la plus grande des voluptés
Le souvenir de la magnifique fille qu’elle a enfantée.

Sa voix est le dernier accord d’une symphonie
Une note synchrone qui complète la mélodie
Le son parfait descendu des orgues du paradis
Pour en vos êtres, produire vibrations infinies.

Chaque jour avec elle a un parfum d’inoubliable
Et l’envie d’elle est chaque jour plus insatiable.
Elle entre dans votre vie et vous la fait romancer
Jusqu’à  cette chute douloureuse… car elle est fiancée.

0

There are 3 comments

  • P.A dit :

    Voilà  un très beau poème…

  • hady dit :

    hummm…pourquoi tombe t-on toujours de si haut dans tes poèmes d'amour….lol…anyway,j'adore celui là !la description que tu fais d'elle la fait apparaître devant moi..rires..c'est le but non?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.