X
Autre, Société

PRÉSIDENT? QUI? MOI? (poème par Eugenio)

8 juin 2011 0

Avons-nous enfin trouvé limite à  nos longs vers rêveurs ?
Car, dit-on, ceci n’est l’affaire que des grands orateurs.
Mais quand sur nous fondrons vos précieux suffrages,
Ce sont vos vies qui auront cessé de côtoyer leurs mirages.

Elles s’élanceront d’en haut, des nuages chargés de couleurs
Dispensant la Paix, extirpant des cœurs la peur
Survolant les montagnes pour toucher les paysages
Et semer d’excellentes graines d’amour dans leur sillage.

Vous pourrez respirer en chœur, vous baigner dans la chaleur
D’une poignée de mains raffermies par la sueur du labeur,
Désormais conscientes de la voie sur laquelle elles s’engagent ;

Votre bonheur est dans le sourire qui se propage, se partage
Comment vous le retrouvez est la plus noble quête, une charge
Qui, dit-on, n’est l’affaire que d’un cercle de grands penseurs,

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.