X
Amour, Autre, Déclaration

PARFOIS (poème par Eugenio)

28 août 2013 0

On se tend la main comme si on la lâchait
On se dit adieu puis on resserre l’étreinte
Inconstant à  force de pauses et de feintes
Comme si on craignait à  deux d’être gais.

On réalise cette passion que rien ne justifiait
On se tait, il n’y pas de fierté dans la sottise
Un homme ne s’abaisse que pour rafler la mise
Il ne la prend pas comme s’il la mendiait !

Oui mais parfois,on voudrait juste la trouver par terre
Qu’elle puisse sourire même si c’est à  nos dépends
Nul ne nous regarde, on jouera les durs en rentrant.

Mais à  l’instant soyons faibles, personne n’en mourra
Cette fille me hante, le pire c’est que je ne puis dire pourquoi
J’aime autant sa voix même quand elle est tellement froide.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.