X
Actu, Autre

OURS POLAIRE DANS LE DÉSERT (poème par Eugenio)

13 février 2013 0

Je n’ai ni perdu mon chemin ni les valeurs d’antan de mon clan :
Vous n’êtes point mes amis, mais votre ennemi lorgne mes intérêts.
Si je viens de mon pôle froidement ennuyeux soutenir votre camp
Contre la vermine gangrenant parce que vous ne savez suturer vos plaies

Il faudrait être Nègre et dupe pour y déceler de la philanthropie.
Chasser n’était plus très plaisant vu que la proie elle même se flagelle,
Je ne pouvais pas me faire la Syrie alors j’ai choisi le Mali
Pour montrer les dents dans le désert sans me brûler les ailes.

Qui m’aime me suive, arme au poing, qui me hait se terre ou se taise
Car j’ai bonne presse même chez les détracteurs qui ma main gauche baisent
Quand un parterre Noir de monde m’acclament à  Tombouctou,

M’oignant de leurs louanges pour me faire sauveur, héros, roi, dieu…
Moi, Président pourtant anormalement normal tel un hivernal serval
Venu arracher la langue de quelques pseudo opposants au nouveau désordre mondial.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.