X
Autre

MA RENAISSANCE (poème par Yannick)

24 avril 2013 0

Mes péchés avoués, traînent encore à  mes pieds
Moi l’homme du monde, aux vœux pieux
Face au mal que j’aime tant, j’ai pris de la hauteur
Mon âme a su brisé le sceau des envies du cœur

Je m’affranchis aujourd’hui de ce que j’ai été
Sans craindre l’homme que je serai demain
Dans la vallée de mes dérives il est à  mes côtés
Et me façonne, moi, Homme-Dieu, supérieur au malin

Dans son sang, je trace ma route vers la lumière
L’ombre des ténèbres m’a trop longtemps éclairé,
Ce passé, mon âme  en parle, fière de ne plus  être amère
D’avoir renoncé si longtemps à  mon éternité déclarée,

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.