X
Autre, Société

LE SOT BARBU (poème par Eugenio)

24 décembre 2014 2

Père Noà«l :
Débile à  bedaine et à  sangle
Par la cheminée s’invitant
Quand à  dessein la porte est fermée,
Manquant de se rompre le cou
Et d’empuantir le cendrier
Finissant enrhumé ou borgne
Pour poser un paquet bon marché.

Poète sans muse :
Mendiant hésitant à  baiser
Une joue aux lèvres trop serrées,
Plus sérieux qu’un grand enfant
Manquant de se rompre le cou
Ou de boiter sans béquilles ni rennes
Pour une cerise posée sur un faîte,
Une femme qui ne voit que le bouffon.

Quand de vers il sera las,
Gras et déjà  jusqu’aux bras
Barbu
Contre une coiffe d’un rouge mat
Sa grise plume il troquera.

0

There are 2 comments

  • Profece dit :

    buy priligy dapoxetine online Given the increase in the number of approvals of oral anticancer therapies, the management of pharmacokinetic and pharmacodynamic DDIs is becoming increasingly relevant to clinical oncology practice

  • Profece dit :

    moringa natural viagra organic baby boutique The Little Seed, app creator photo sharing tool Moonfrye, and whew

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *