X
Amour, Autre

LE BAISER (poème par Stéphane)

17 novembre 2010 6

Il l’avait espérée sans qu’elle ne l’espère
Et s’en était passionné à  en mourir.
Existe-il plus grande douleur pour la chair
Si le coeur qui l’anime ne cesse de souffrir?

Et voilà  que vient un jour, un regard
Un espoir réalisé, une occasion rare
Celle de la tenir entre ses mains
Et être grisé d’un plaisir qui étreint.

Il n’a jamais ressenti telle jouissance
La posséder, au prix de quelle patience?
A lui seul, une impression de puissance
Toute souffrance obtient, un jour, récompense.

Il laissa chacun de ses doigts la désirer,
S’attarder sur chaque ligne de son visage,
Et son pouce irrésistiblement attiré
Vers ses lèvres mouillées, juteuses et sauvages.

Il lui déposa un baiser inattendu
Tel un voleur qui laisse un souvenir indu.
Cet acte méritait un accueil chaleureux
Mais il n’a eu qu’un retour silencieux.

Soudain, il s’interroge sur sa dulcinée
Celle pour qui a été écrite sa destinée.
Le corps de sa belle reste sans chaleur
Malgré tous ses baisers remplis d’ardeur.

Il réalise enfin que ses yeux sont inertes
Et retombe brusquement dans la vraie vie.
En colère, il renie cette occasion, à  lui, offerte
Puis avec violence, il déchire la photographie.

0

There are 6 comments

  • Anonyme dit :

    Du pur "Stéphanisme".
    Ceci étant, il aurait pu se consoler avec la photo devant lui, de l'essuie-tout dans une main, et la deuxième main frénétiquement occupée …à  la redessiner.

  • P.A dit :

    lol
    chapeau…tant pis pour les esprits tordus qui auraient pensé à  autre chose.

  • Anonyme dit :

    @anonyme: tu es sur que l'autre main serait en train de …. dessiner?

  • Anonyme dit :

    @P.A: ton esprit se serait-il tordu?

  • encore un coup de maître..j'avoue que j'ai laissé mon esprit vagabonder, au gré des vers..d'où l'onde de choc quand j'ai lu la fin. Du pur ''stéphanisme'' comme l'a dit l'autre lol

  • INVISIBLE 1ER dit :

    J'AVOUE QUE J'AI ETE EMBALLER PAR LE RHYTHE DES VERS ET SOUDAIN JE SUIS REVENU SUR MES PAS.C'EST VRAIMENT DU "STEPHANISTE". CHAPEAU GRAND CHAMPION

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.