X
Autre, Déclaration

L’AMOUR DU POÉTE (poème par P.A et Eugenio)

30 octobre 2013 0
Poète, j’aurais pu devant votre beauté m’extasier
Dire qu’à  vos côtés toute virilité devient timidité
Mieux que cela à  d’autres j’aurais su dire  sans sourciller
Mais face à  vous mes mots se mettent à  balbutier.
à” c’est que pour le dire j’ai les mots, ces mots, les bons
Qui vous berceront telles chansons d’échanson
Apprécié du maître comme des courtisanes
Les mots, ces mots et avec eux ma tête d’âne.
Ah ! Voilà  que ma passion s’allume et fait injure à  ma raison
Mes pupilles d’étincelles deviennent d’immenses brasiers
Qui me soulagent des ombres insidieuses de la trahison
Et que mes lèvres soient dignes de vous couvrir de baisers.
Quitte à  vous les prendre de force avec baffes
Et honte,à” je veux…non, je peux vous prendre
Au jeu de qui plus vite son corsage dégrafe
Que vous mettiez à  nu quelques lieux si tendres
Fermes, vifs, répondis et répondant par un soupir
Haletant, trahissant un « oui » qu’on ne pu prédire…
Poète,j’aurais pu dire tout cela et plus encore,
Si ma langue de son poste n’était pas en vacances
Car à  l’évidence, prier à  votre chapelle même en silence
Vaut bien toutes les obédiences et leurs trésors.
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.