X
Amour, Autre, Déception

JUSTE UN PEU MOINS (poème par NoOne)

6 août 2014 0

Les cellules de mon corps,
Nuit et jour, étouffaient, tant
Je vous aimais… passionnément.

Tous les jours, dès le lever du soleil
Jusqu’au coucher de l’humble lune
Je vous aimais… exclusivement.

Durant chaque seconde, des minutes
Que peut contenir une heure pleine
Je vous aimais… si intensément.

C’était un fait surprenant mais vrai
Comme un coup de froid au Sahara
Oh! que je vous aimais… profondément!

Plus que ma vie, plus que tout
Plus que moi, et comme un fou
Je vous aimais… même à  en avoir marre!

Et voilà  que l’inévitable se produisit
Ce que jamais, je n’aurais imaginé
Et qui pourtant ne manqua pas d’arriver.

Alors, ce jour, autorisez-moi juste une question
M’aimiez-vous donc autant que vous le disiez?
Ou juste à  peine le minimum du maximum?

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.