X
Amour, Autre, Déclaration

ÉTERNEL ÉTÉ (poème par Laskazas)

3 avril 2013 0

Maintenant que ta chaleur réchauffe leurs froids hivers,
C’est l’automne dans mon cœur, aujourd’hui, comme hier.
Des fois je joue l’indifférent, parfois je fais le fier,
Mais de Toi, jamais je ne saurai me défaire.

Comment pourrais-je jamais me délier
Du seul être pour qui mes yeux arrivent à  briller?
Comment parviendrais-je à  essayer d’oublier
La seule fois, où d’émotion, tout mon être a vriller?

Te rappelles-tu des lieux où nous allions,
Ecouter Cabrel mourir en chanson?
Des hauteurs où nous nous enlacions,
Contemplant le soleil irradiant son vermillon?

Souviens toi dulcinée, il y a quatre étés,
Toutes les saisons étaient l’été,
Le temps, pour nous, s’était arrêté
Quand l’Amour brassait nos cœurs enchantés.

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.