X
Actu, Autre

EFFET PAPILLON (poème par Eugenio)

1 juin 2011 1

L’histoire trempe sa plume dans le sang de petites gens
Elle fait un martyr avec un vendeur de fruit ambulant
Et au passage se paye la tête de quelques barons-présidents :

Ali se laisse emporter par le doux parfum du jasmin
Et passe la main à  Pharaon, son fidèle ami et voisin
Jadis assuré de garder sa Baraka ainsi que ses points.

Mais à  ces jeux du sort, il y a ceux qui ne savent pas jouer,
Ceux là  ne lâcheront pas l’affaire sans trop de sang versé
Donc il faudra aller les chercher, se dit-on en assemblée.

Car si l’un, épuisé, sort de son bunker et met fin au combat
L’autre tient ferme à  Tripoli et harcèle sans cesse Misrata,
Quand Bachar parle de reforme avec des chars dans Damas

Qui tirent dans le tas en réponse à  vos folles requêtes.
La pause viendra le temps que William embrasse Kate,
Puis les gentils retourneront à  leur insatiable quête :

Ils glaneront, l’un cinq points pour le meurtre d’Oussama
L’autre foule la terre ivoire, assuré d’un prochain quinquennat
Grâce aux supplices de Nafi Diallo, autre victime de DSK,

Ce maître du monde inculpé pour le vice le mieux partagé
Qui d’ailleurs ne choque qu’au nord de la méditerranée,
L’histoire, au sud, sait faire un saint avec un païen canonisé.

0

There is 1 comment

  • PA dit :

    definitivement conquise Eugénio

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.