X
Autre

DÉTRUIRE (poème par Raïssa)

4 janvier 2012 0

Sur son visage sérieux,
Qui ne laisse aucune place à  la perturbation,
Une veine, battant sous sa tempe,
Il réfléchit.

Yeux rivés sur son écran
Doigts caressant prestement le clavier
Je me surprends à  admirer
Cette concentration et cette dextérité
Qui le caractérise si bien.

Comme lui, j’aimerais surement
Etre plus que lui, voilà  mon souhait.
En tout, je veux être meilleur
Le surpasser même sur des domaines inavoués.

C’est pathologique surement
Ou tout simplement, de la haine.
De  larancune que j’ai pour lui,
Je tire ma force d’évoluer et de me réaliser.
Lui faire regretter ses non dits,
Ou les lui faire avouer, je ne sais pas !

Est-ce peut être un péché ?
Mais n’en est-il pas autant,
Que de priver une enfant de sa mère ?
N’en est-il vraiment pas autant,
Que de la priver de sa liberté ?

Ma plume est mon seul exutoire !
Pour rien au monde tu ne pourras
M’arracher mes idées, mon rêve,
Et ce désir de te détruire par tous les moyens !

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.