X
Actu, Autre

CIV 3 – 3 BRESIL (poème par Eugenio)

29 juin 2011 1

On n’est peut-être pas sérieux quand on a dix sept ans
Mais on peut toujours tenter de faire mieux que les grands
Car avec le talent on fait ce qu’on veut sans les gants
Sur une phase de jeux ou un beau coup-franc.

Alors pour moi, c’est aussi eux les éléphants !
Même si leurs noms sonnent faux et laissent indifférents
J’aime mieux regarder jouer ces grands enfants, s’amusant,
Chutant puis rugissant tel de bons apprenants.

Ces Oranges pour qui tout le Mexique crie « Olééé »
Que je découvre au hasard d’un zapping télé
-J’avoue, j’ignorais qu’ils étaient au mondial-

Juste à  temps pour le triplé du buteur maison
Qui d’un somptueux retourné explose un record
Et dans le roc grave Côte d’Ivoire en lettre d’or,

0

There is 1 comment

  • PA dit :

    Eugenio,mon génie…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.