X
Autre, Cote divoire

ATTENTION, TRAVAUX (poème par R.E.B.E.L)

26 octobre 2011 0

Qu’il est merdique de poiroter dans ces long bouchons
Quand dix hommes avec des pelles refont le goudron !
Vous vous dites que ce sera mieux demain, c’est bien
Mais moi j’ai rendez-vous et là  franchement ça craint.

Elle va attendre, pas de doute, le campus est en chantier
Pas de chance qu’elle soit occupée avant le mois de Janvier
Hypothétique retour au cours pour bacheliers nouveaux
Et vieux, empiler le tout pour que déborde la goutte d’eau.

Mais au moins là -bas j’ai vu un nouveau bâtiment pousser
Abobo-Adjamé s’est rasée et de chient-dent s’est rhabillée
Pour le bonheur des rats et des loups-garous en treillis,
Alphabet ? Connait pas ! Mais c’est moi dans tes amphis.

Ce taxi est fou, pourquoi pas passer par le troisième pont !
Toujours en projet ? On a déguerpi pourtant en amont ?
Non je suis en plein délire, j’ai la tête engloutie sous les eaux
Comme ces jardins à  l’indenié, encore en plein travaux.

Oh tiens, ici on a déboulonné le bon vieux Saint Jean
On va mettre une fontaine à  la place du saint blanc,
Des blancs on en voit même trop dans leur jeep camouflage
Venu colmater les trous laissés par nos divers cafouillages.

Des chantiers partout, comme un air d’année zéro
Comme si depuis le temps on n’avait rien fait de beau
Foutaise du « tout nouveau » ou ivoirienne révolution
Pourvu que des murs neufs remplacent vite les maçons,
Pourvu que je me sorte des bouchons pour pas passer pour un con,

0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.