X

Hors-catégorie

Un monde parfait ( par Abdul-basit Adéwalé )
Amour, Cote divoire, Poète
Un monde parfait ( par Abdul-basit Adéwalé )
4 juillet 2018 at 3 h 48 min 0
Venu du néant, embarqué dans un voyage Qui connut des turbulences, J'ai atterri sur ces terres, dont on m'a fait les éloges Mais le séjour semble être désagréable Au point où je me demandais : c'est quoi le monde parfait ? (suite…)
CONTINUE READING ...
Charles ( par Stéphane K. )
Cote divoire, Personnel, Société
Charles ( par Stéphane K. )
2 mai 2018 at 3 h 03 min 0
Charles aurait prétendument du bon en son âme BonBon! C’est ainsi que l’appelle cette femme Peut-être pour son air enrobé et son visage rond? (suite…)
CONTINUE READING ...
L’espérance (par Attawa)
Cote divoire, Environnement, Société
L’espérance (par Attawa)
25 avril 2018 at 3 h 31 min 0
La nature est accueillante Les petits et les grands Tout le monde y a sa place Le froid, le gel, l'éclat, tout y passe Et peut y faire son casse, Car la nature est résiliente. (suite…)
CONTINUE READING ...
Mariage & Compagnie ( par Stéphane K. )
Amour, Personnel, Société
Mariage & Compagnie ( par Stéphane K. )
11 avril 2018 at 3 h 42 min 0
Je ne sais rien du mariage Seulement ce que les mariés en disent Des disputes et silences qui font ravage D’anciens amoureux qui se méprisent. (suite…)
CONTINUE READING ...
Autre
LA DECHEANCE DU POÈTE (poème par Stéphane)
10 juin 2015 at 5 h 04 min 0
Au début, c'est la femme et l'amour qui l'inspirent.
Aujourd'hui, c'est l'écriture qui l'inspire.
Demain, qu'est ce qui nourrira son inspiration
Sa paix intérieure ou ses internes frictions.

Il croyait écrire des vers dignes du mythe,
Des vers beaux, iconoclastes et uniques!
Leurre! Les pires vers de l'art poétique
Peuplaient ses feuilles de papier hypocrites.

Hypocrites! Elles ne lui ont jamais avoué
Qu'il n'était pas, pour la poésie, doué
Face à cette vérité, écrire n'a plus aucun sens
Il jette sa plume et baigne dans la déchéance.
CONTINUE READING ...
Autre
UNE MINUTE (poème par Stéphane)
22 avril 2015 at 6 h 21 min 0
Monsieur, avez-vous appris la relativité
Je me le demande, puisque vous riez!!!
Raccourcissez votre conversation, par pitié
Et laissez-moi le temps de m'éclipser.

Car jamais une minute n'a été si lente
Êtes-vous sûr qu'elle comporte soixante secondes
Je crois aujourd'hui que tous nous mentent
Ces théoriciens qui ont défini notre monde.

Voilà qu'une minute peut paraître une éternité
Car plus rien ne compte vraiment
Ou n'est plus compté correctement
Quand on se bat avec une diarrhée.
CONTINUE READING ...
Autre
D.M.D.I (poème par NoOne)
15 octobre 2014 at 5 h 43 min 0
D.I. n'était pas femme à connaitre remords
Cela, qui pouvait vraiment le lui reprocher
Son cœur avait tant de fois subi l'intolérable
Cœur, jadis, en fleurs qui mua cœur en pleurs
Cœur en pleurs transformé en cœur en peine
Ce cœur en peine aujourd'hui cœur de pierre
En raison de toutes les multiples déceptions
Qui ont émietté ce qui lui restait d'empathie

Mais D. n'était pas ce genre d'homme ... Non!
Il était de ceux que l'innocence ne quittait pas
Ceux que le vrai amour ne fauchait qu'une fois
Et dont le hasard, à souhait, se jouait du destin.
De toute son existence il n'en avait aimé qu'une
Rien qu'une, envers et contre tous ; une seule,
Qui cherchait l'amour partout, sauf auprès de lui
Pourtant aujourd'hui encore, et malgré tout, D. aime D.I.
CONTINUE READING ...
Autre
PAROLES DE DIEU (poème par Stéphane)
28 mars 2012 at 11 h 52 min 5
Tu feras partie de cette masse
Celle à qui J'ai retiré ma grâce,
Ce peuple qui a choisi le péché
Et de mon royaume, s'est détaché.

Tu accompliras les choses de toi-même
Je t'observerai, l'air absent, de loin.
Tu comprendras qu'avec Moi en moins,
Ton côté robuste n'est plus le même.

Ta part de miracle sera en vacances,
Et ta vie aura l'air d'un séjour sur potence.
Tes difficultés seront bien nombreuses
Tes rires rares, tes entreprises malheureuses.

Tu apprendras que quand part Ma lumière,
Les choses les plus simples deviennent dures.
Tu penseras, à tort, que j'abats Ma colère
Mais la grâce n'habite pas les coeurs impurs.

Pécheur que Je connais trop, tu reviendras.
Avec larmes et promesses, tu Me prieras.
Bien que Miséricordieux, j'aurai besoin de preuves
Alors Mon enfant, je te purifierai par l'épreuve.
CONTINUE READING ...
Autre
HOMMES EN SOUFFRANCE (poème par Master Éminent)
26 octobre 2011 at 13 h 22 min 0

Sagesse humaine,
Sagesse Mondaine,
Conscience de chair,
Conscience de terre,
Aucun réconfort pour nos souffrances !

Trop d’amours déçus,
Tant de peines vécues,
Innombrables vies accablées,
Incalculables situations insupportées,
Une expérience humaine dont le parfum répand une odeur puante de putréfaction !

Le monde attriste,
Le cœur est triste,
Les efforts affligés,
L’esprit angoissé,
La vie est inquiétante, Les vies sont cauchemardesques. Oh quel désarroi !

MÅ“urs mauvaises,
Méthodes perverses,
Esprits atteints,
Espérance éteinte,
OUF ! La vie est limitée, Le temps est compté ; Le compte à rebours peut commencer…

CONTINUE READING ...