X
Autre

ÉNIÈME (poème par Stéphane)

24 septembre 2014 0

Vous êtes belle et bohème. Mais il fait nuit
Votre pas danse à en faire rougir la piste
Et ces hanches, quand elles bougent, font une liste
D’un millier d’hommes en attente mourant d’ennui.

Vous n’êtes pas extraordinaire mais tellement désirable
De cette robe pour vous et moi, fort agréable
D’un geste, que je pourrai, comment dire? soulever?
Pour que tous les deux nous puissions nous… élever?

Élever vers un autre univers rempli de beaux ciels
Tous, de la grande famille des septièmes,
A conjuguer une étreinte en plaisirs pluriels
Et se considérer juste après, comme un énième.

Partageons
20
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne sois pas méchant. Partage :)