X
Autre, Cote divoire

AU BOUT DE LA CROIX (poème par Eugénio)

23 novembre 2010 0


Notre longue course s’achève bientôt, c’est indéniable !
On peut sentir la tiédeur de l’horizon sans voir plus loin
Comme un mirage avec une myriade d’images instables,
Une blanche lueur qui parfois s’allume et parfois s’éteint.

On a marché sous l’impulsion d’horloges asynchrones
Nos pas en sont devenus gauches, lourds et  hésitants,
Nos oreilles agacées par leurs discours qui résonnent :
Verbiages plats et haineux aux pouvoirs anesthésiants.

Notre longue course s’achève bientôt, c’était écrit depuis
Que nous avons pris en main nos vies, objet de leurs paris,
Qu’on s’est armé de courage et de raison pour assumer,

Protéger nos vieux rêves, ceux qu’on a nourri et chéri
Qu’on a longtemps porté comme de lourdes croix
Et qui sur un bulletin à choix multiples ouvre la voie.

Partageons
20
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne sois pas méchant. Partage :)