X
Renaissance (par Agara)
Amour, Déclaration

Renaissance (par Agara)

29 mars 2017 0

C’était un jour ordinaire
Le temps n’était ni meilleur, ni pire que la veille
La nuit avait été des plus banales
Et le lever du jour n’avait rien de spécial

Pourtant,
Elle lui paru plus belle qu’elle ne l’avait jamais été
Son visage nu dégageait un charme qu’il ne s’expliquait pas
Les rayons de soleil sublimaient sa peau ébène
Ses gestes les plus anodins étaient empreints d’une telle grâce
Qu’il restait là hébété
Devant la femme qu’il avait épousée il y a quelques années

A ce moment là
Il y a eu en lui une explosion de sentiments pour elle
Comme des bulles d’air s’échappant à la surface de l’eau
Les raisons de son engagement avec elle se sont rafraichies
Il fût comme frappé de nouveau par un coup de foudre
Et son regard admiratif finit par attirer son attention

Alors
Elle apparu perplexe
Partagée entre joie et gêne
Entre rêve et réalité
Elle avait du mal à réaliser
Que la routine habituelle
Que l’indifférence de la veille
Avaient disparu comme par magie
Un sourire s’échappa de son visage
Qui illumina davantage son regard
Elle ne pu s’empêcher de baisser la tête

S’étant déjà rapproché
Il avait eu le temps de rattraper le coup
En lui relevant délicatement le menton
Pour contempler ce spectacle qu’elle lui offrait
Ses yeux admiratifs étaient hagards
Chargés de l’amour du premier jour

« Comme je t’aime »
Lui avait-il lâché sans le réaliser
Dans un soupir chargé d’émotion
A ces mots, elle répondit d’une étreinte
Aussi forte que son envie de revivre
Leurs amours des premières heures
Leurs complicité des premiers jours
Il renchérit de nouveau
« Mon Dieu, comme je t’aime »
Brisant pour de bon les doutes
Qu’elle avait à propos de leurs amours

Ce fût une journée merveilleuse
Un déjeuner presque romantique
Des échanges de souvenirs
De sourires, rires et d’éclats de rires
De pensées et d’appels
De messages et de rappels

Le soir venu
Une fois les enfants couchés
Une fois les lumières éteintes
Ils ont partagé un dessert qu’elle avait concoctée avec amour
Puis ils ont laissé leurs corps se dire mutuellement
Avec fougue mais tendrement
Tous ces sentiments qui avaient refait surface
Ils se sont endormis blottis l’un contre l’autre
Avec l’espoir d’un lendemain encore plus amoureux
D’une nouvelle chance pour leur amour.

Partageons
20
2

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne sois pas méchant. Partage :)