X

COEURS BRISES

Autre, Déception
PLAQUÉE (poème par Laskazas)
30 mars 2011 at 6 h 49 min 0

De notre amour, j'ai fait le deuil,
Plus une larme ne me reste à  l'œil.
Du tombeau de la passion est née la peine
Qui remplit mon être entier de haine!

J'ai pris mon bain de tes larmes de crocodile
Pas si futiles, car elles m'ont rendu ductile.
Aujourd'hui comme toi je suis: froid mais brûlant
Grise est mon âme: blanche dehors, noire dedans!

Ne te fie point à  mon large sourire
Son éclat me couvre comme un linceul
Déjà  enterrée, je ne crains de mourir
Condamnée par tes soins à  finir toute seule.

Je ne prie plus que pour te voir flétrir,
Ma joie se confondant à  ta déchéance!
Je ne vis plus que pour te voir périr,
Mon bonheur se trouvant dans ta souffrance!

CONTINUE READING ...
Autre, Déception
LE DÉPART (poème par P.A)
30 mars 2011 at 6 h 48 min 0

Sur un plateau orné d'amour
De moi à  toi, j'ai gracieusement fait don,
On a ensemble sculpté nos jours
La vie durant à  toutes les saisons.

De mon bonheur, je t'ai fait maître
Tu en as plutôt été le traitre
Tu me couvrais moins de bisous
Que tu me ruais de coups.

Les hivers rudes
Ont fini par mon cœur cryogéniser,
Etés froids et turpitudes
Ont les souvenirs de l'amour momifié.

La souffrance, du fiel un abreuvoir,
Où j'étanche cette soif d'espoir
Sous les décombres, mes sentiments
Trouvés morts avant de t'avoir prêté serment.

CONTINUE READING ...
Autre
DANS CET UNIVERS (poème par Sylvia)
2 mars 2011 at 0 h 42 min 1

Merci à  Sylvia de partager sa passion des mots et des images avec nous. Vous aussi, envoyez-nous vos textes à  desmotsdesimages@gmail.com

J'ai besoin de tes grands bras
Plein de chaleur
Pour estomper cette fraîcheur qui
S'amplifie quand la pluie tombe.
Tu es loin de moi
Et moi dans ce lit froid
Je recherche un peu du chaud de toi
TU n'en as point laisser
Dans mon univers
Et à  chaque tombée de la nuit
Je te cherche
Mais je ne te trouve point
Je tends les bras vers l'ouest
Je tends les bras vers l'est
Je me retourne vers le nord
Je me retourne vers le sud
Mais tout ce qu'il y a
Ce n'est que le vide
Et je me sens vide sans toi
Dans cet univers.

CONTINUE READING ...
Autre, Déclaration
LE SILENCE (poème par Laskazas)
2 février 2011 at 9 h 28 min 0

Les beaux jours reviendront certainement.
Je pourrais bien en douter aujourd'hui.
L'espoir en des lendemains meilleurs ayant fui
La tempête approchant violemment a son firmament!

Le temps est le seul remède à  nos blessures,
Nos déceptions trouveront tombeaux dans ses méandres.
Et nous finirons un jour par bien nous comprendre
A la lueur blafarde de nos béantes meurtrissures.

Sur mes joues, coulent encore ces larmes invisibles
Car vive est la douleur à  l'intérieur de mon être
Lacéré de part en part par cette envie traître

De te crier sur tous les toits, l'admiration indicible
Que pour toi je ressens. Car malgré ton indifférence,
Je continue de t'adorer, chaque seconde... en silence.
CONTINUE READING ...
Autre
COEUR BRISÉ (poème par Yannick)
26 janvier 2011 at 9 h 40 min 0
Merci à  Yannick de partager sa passion pour l'écriture avec Des Mots, Des Images. Vous aussi, n'hésitez pas à  nous faire découvrir votre plume en envoyant vos textes à  desmotsdesimages@gmail.com

Le jour lentement, dans mon appartement
Se lève
Enfin la lumière du jour après la nuit
Envahit ma chambre
Ma tête repose sur l'oreiller, lourde
Cette nuit encore j'ai confié ma peine
A ce traitre de Cupidon
Mes larmes ont essayé de l'effacer de ma mémoire
Mais elle, est restée inaltérée
Comme toutes ses paroles
Qui aux creux de mes oreilles résonnent
Dans un eternel échos
Affichant sur  la dernière photo
Que sa pitié m'a laissé, son plus beau sourire
Comment un être si fragile,
Si doux, si beau
Peut être la cause d'une douleur
Si muette, si parfaite ?
L'amour dit-on, c'est abandonner son cœur à  l'autre
Sans se soucier, chimères
C'est fini, c'est juste ce qu'elle a dit
Pour que je m'exile dans ma chambre
Et que chaque jour sur mon lit
Je ramasse les débris de mon cœur brisé

CONTINUE READING ...
Autre
JE NE VEUX PAS MOURIR (poème par Cedric Marshall)
10 novembre 2010 at 0 h 05 min 0

L'averse déchaînée de mes larmes
Avait soufflé ce fichu matin où
Tu t'en allas dans les bras du silence...
J'ai pleuré
Et je te pleure encore,
Reviens-moi.
J'ai crié ton nom dans le noir,
Reviens-moi...

L'oscillation galante entre hauteurs
Et tréfonds du temps
Rime sans quelque harmonie que ce soit
Avec mes espérances sceptiques...
Je marche sur mes rêves
Et le temps m'échappe toujours,
J'ai peur des marches qui mènent
A ce soleil qui me brûle...

Mes yeux brillent dans l'ombre,
Ils brillent avec l'assentiment de mes douleurs...
Vois mes larmes qui s'étendent
Sur mon coeur et aie pitié.
Reviens, n'attends pas que ma sentence
Soit prononcée.
Je ne veux pas mourir d'amour...
CONTINUE READING ...
Autre, Déception
SYMPTOMES (par Stéphane)
8 septembre 2010 at 0 h 14 min 2
Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
Mes yeux ne brillent plus quand je la regarde
Et chacun de mes mots la met sur ses gardes.
Nos échanges sont parsemés de disputes,
De mots blessants frôlant les insultes.
Je ne vois plus dans ses yeux cette flamme
Qui me poussait à  lui donner toute mon âme.
Elle se perd, la passion des premiers jours
Celle qui vous redonne foi en l'amour.

Nos instants ensemble regorgent de silences
Et tous nos mots d'amour ont pris des vacances.
Nous semblons être, aujourd'hui, des étrangers
Et comme un vieux livre, notre histoire est rangée
Dans l'armoire de nos coeurs qui ont perdu la vie,
Quand tout espoir de resurrection leur a été ravi.

Nos rires sont jaunes et notre humour sarcastique,
Nos regards distants et nos présences dramatiques.
Les baisers ont perdu leur extatique saveur,
Ce goût unique né de la fusion de nos coeurs.
Nos ébats ont perdu toute leur intensité
Le rythme a laissé sa place à  la morosité.
Et mon coeur ne bat plus la chamade à  sa vue,
Et son amour, pour moi, semble s'être perdu.
Voilà  que cette relation n'est plus si spéciale,
La magie s'étant dissipée comme un brouillard matinal,
Tout comme la confiance, envolée comme fumée à  l'air
Elle, moi, nous... en avons perdu tous les repères.

Le réveil est brutal mais tout devient limpide
à‚me et corps lacérés avec les yeux humides,
Spectateurs impuissants de la fin d'une aventure
Car tels sont les symptômes de la rupture.
CONTINUE READING ...
Autre, Déception
DU RIRE AUX LARMES (par Bambou)
8 septembre 2010 at 0 h 13 min 0
Des Mots, Des Images vous présente une nouvelle blogueuse dans un exercice de style fort touchant. Vous aussi, partagez vos émotions en nous soumettant votre texte: desmotsdesimages@gmail.com


Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
Je pleure de rire ce matin
Je pleure du pire demain
Tu me blagues et je ris aux larmes
Tu me blâmes et je finis en larmes
Je ris aux éclats ce soir
Je ris au delà  pour voir
Tu t'amuses et je pleure de rire
Tu es ma muse et j'implore ton rire.

J'ai peur de rire ce matin
J'ai peur du pire demain
Tu me blesses et j'ai une poussière dans l'œil
Tu me baises et tu dépoussières mon cœur
Je vis aux éclats pour voir
Je vis au delà  ce soir
Tu me chasses et mes sanglots s'échappent
Tu m'échappes et mes sanglots ne passent
CONTINUE READING ...
Autre, Déception
LA PRINCESSE DE GLACE (par Guy)
8 septembre 2010 at 0 h 12 min 0

Il a fait chaud ; maintenant j'ai froid.
Les draps sont humides ; je n'ose penser pourquoi.
Si seulement ils n'avaient été que toiles de nos ébats;
Mais cette rivière qui a tiré sa source aux portes de mon âme,

Me rappelle, que je compris avec effroi
Que l'amour fait mal, quand on le fait pour la dernière fois;
Quand par la porte de mon corps, puis de notre alcôve, tu te retiras;
Qu'ainsi de ma vie tu t'en allais, ad vitam à¦ternam,

Il ne brillera plus, le soleil dans mes yeux
Troquant le grand bleu contre un ciel nuageux
D'où se déchaine une pluie diluvienne
Qui noie mes rêves dans les crues de ma peine,

J'ai découvert que la force de la passion
Se cachait au royaume de l'illusion
Je savais factice, cette union à  l'homme d'une autre femme ;
Mais la violence du sentiment me fit baisser les armes

A travers ce paysage de sentiments fugaces ;
Des envoutants jardins de notre jouissance,
Au grand blanc des banquises de ta conscience,
De reine de chaleur, je devins princesse de glace

Mais de tout ca, je ne sais le pire,
Toi parti, ou moi sachant au fond de moi
Que, sur tes pas, tu n'as juste qu'à  revenir
Pour qu'à  nouveau, je fonde aussitôt dans tes bras.


CONTINUE READING ...
Autre, Déception
LE PANTOUFLARD (par L.)
8 septembre 2010 at 0 h 11 min 0
Coeurs Brisés sur Des Mots, Des Images

Je devrais sortir un peu, prendre mon temps
Un parapluie, peut être  un manteau.
La météo dit qu'il va faire beau,
Elle aurait dit cyclone, je n'en serais pas moins prudent
C'est une femme, tout d'elle m'est répugnant.

Cette pie malicieuse entre par l'oreille et les yeux,
Corrompt l'esprit avant de dévorer l'âme sans armes
S'agrippe à  la chair, lacère pour faire des joues en larmes
Puis trouve soudainement tout ennuyeux :
C'est pour elle un jeu, qui perd est un gueux.

Je devrais sortir, prendre le risque d'avancer
Trouver un but, le détail qui justifie ma survie
Eviter le dard de cupidon, l'infâme démon-harpie
Pervers immature au buste fièrement arqué
Qui erre dans la rue, maladroit et amusé.

Juste un instant, que j'emporte un chapeau
Mon cœur abimé est en chantier
Prenez un casque si vous tenez à  m'accompagner,
Ma foi qui vacille, attend la chute pour bientôt,
C'est une femme et un bien vilain mot.

CONTINUE READING ...