X
Autre, Déception
LA VALSE DES DOUTES (par Greg)
15 septembre 2010 2
Si vous avez déjà été tiraillé par l'amour, vous vous sentirez proche de Greg. La poésie est émotion, partagez vos émotions aussi en soumettant vos textes à desmotsdesimages@gmail.com

L’intelligence recommande à l’amoureux d’oublier sa bien aimée
De tout renier, de faire une croix sur le passé
Cela est si difficile, pour lui qui a tant aimé
Conçu des projets qu’il ne pourra jamais dévoiler.

La sagesse est du même avis.
Elle est impressionnée par tant de fermeté
Et se dit que la décision de la belle a été murie
Et l’amoureux éconduit doit s’y plier.

La patience s’aligne, elle aussi :
«L’espoir de reconquête est vain
Tu te dois de l’éloigner de ton esprit
Et orienter tes forces et ton énergie
Vers tes hobbies et ton gagne-pain»

La grande espérance a baissé les bras.
La belle est droite dans ses bottes !
Tu ferais mieux, dit-elle, d’oublier son Athena
Il y a d’autres auprès de qui tu as meilleure cote.

Ah, mais que l’amour est têtu !
Il refuse de s’effacer et résiste
Il se dit que la flamme n’est pas perdue
Qu’elle peut se rallumer, si l’amoureux insiste

Lui, il est perdu face à toutes ses contradictions,
Son cœur aime mais son esprit a pris une autre décision.

Il ressent comme une brûlure dans son être.
L’absence de la dulcinée est la cause de son mal être.
Dans tous les cas, Cupidon reste le maître.
CONTINUE READING ...
Autre
LE LABYRINTHE (par Pass)
15 septembre 2010 0
Merci à Pass de faire route avec Des Mots, Des Images. En espérant que nous trouverons ensemble la voie salvatrice.

Seule face à un millier d'appels
Solitaire à l'appel de conquêtes
Moult chemins à essayer
Maintes tentatives à déraper
Certaines routes se croisent
Formant ensemble une impasse
D'autres voies créent des classes
Bondées de leçons
Il n'y a aucun pont
Le temps de prendre LA décision
Me voilà embarquée
Fraichement débarquée
De mon train chargé d'habitudes
Le bruit incessant, écho de ma solitude
Des ombres, des mots, des images, des airs
Tout cet assemblage pour y voir clair
S'annonce enfin la fin des carrefours
Plus de marche-arrière ni de demi-tours
L'arrivée est proche
La brise devient plus fraiche
La bonne voie est trouvée
Ça y est tout va commencer!
En moi s'éveille l'espoir d'un nouveau, d'un beau, d'un vrai
De moi ressort l'excitation d'une nouvelle ère
Plus de murs de chaque coté
Le labyrinthe est déjoué
Ça y est le train va s'arrêter et pour moi tout va démarrer!
CONTINUE READING ...
Amour, Autre
QUAND LE CORPS JALOUSE L’ESPRIT (par Agara)
15 septembre 2010 1
Le premier blogueur à avoir partagé un texte avec Des Mots, Des Images. Le juste retour du poète avec un texte dont il a, seul, le secret. Qu'attendez-vous pour partager vous aussi vos écrits à desmotsdesimages@gmail.com ?


Agréables sont mes conversations avec elle
Et si mon intellect s'en délecte
Ce n'est pas le cas de l'autre qui le jalouse

Si ma bouche peut poser des mots après elle
Elle souffre de ne pouvoir déposer des baisers sur elle

Si mon nez peut sentir parfois son odeur
Il souffre de ne pas avoir assez de temps pour s'en enivrer

Si mes tympans dansent sous le rythme des battements de ses lèvres
Ils souffrent de ne pouvoir être emportés dans la douceur de ses murmures

S'il arrive à ma peau de toucher la sienne
Elle souffre que ce ne soit pas suffisamment longtemps
Pour se fondre à sa température

Si mes mains peuvent tenir les siennes en guise de salutation
Elles souffrent de ne pouvoir l'étreindre en guise d'affection

Et si mon esprit peut lui signifier tout cela
Ce n'est pas le cas de mon corps qui aimerait bien en faire autant.

CONTINUE READING ...
Autre
LA VOLEUSE DE SOURIRES (par JPG)
15 septembre 2010 2
Un blogueur qui partage avec nous sa passion des mots et des images... découvrez JPG. Participez, vous aussi, à la vie du blog en soumettant votre texte à: desmotsdesimages@gmail.com


Il est une grande dame,
Qui s’en va tous les matins,
Dans les villes et sur les champs,
Ôtant aux âmes,
Un bien précieux dont elles ne veulent s’encombrer.

Celui de l’époux au réveil
Où de l’amant d’une nuit.
Du fils qui part,
Ou du contremaître veillant à l’œuvre.

Celui de l’infirmière à l’impotent
Ou celui qu’on ne verra point sur la face du prêcheur.

Et le soir quand elle fait ses comptes,
De tous ces sourires volés,
De ces instants jamais offerts,
De cette simplicité sans cesse ignorée,

Elle ne peut s’empêcher
Du malheur des Hommes, de rire…
CONTINUE READING ...
Autre, Déception
SYMPTOMES (par Stéphane)
8 septembre 2010 2
Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
Mes yeux ne brillent plus quand je la regarde
Et chacun de mes mots la met sur ses gardes.
Nos échanges sont parsemés de disputes,
De mots blessants frôlant les insultes.
Je ne vois plus dans ses yeux cette flamme
Qui me poussait à lui donner toute mon âme.
Elle se perd, la passion des premiers jours
Celle qui vous redonne foi en l'amour.

Nos instants ensemble regorgent de silences
Et tous nos mots d'amour ont pris des vacances.
Nous semblons être, aujourd'hui, des étrangers
Et comme un vieux livre, notre histoire est rangée
Dans l'armoire de nos coeurs qui ont perdu la vie,
Quand tout espoir de resurrection leur a été ravi.

Nos rires sont jaunes et notre humour sarcastique,
Nos regards distants et nos présences dramatiques.
Les baisers ont perdu leur extatique saveur,
Ce goût unique né de la fusion de nos coeurs.
Nos ébats ont perdu toute leur intensité
Le rythme a laissé sa place à la morosité.
Et mon coeur ne bat plus la chamade à sa vue,
Et son amour, pour moi, semble s'être perdu.
Voilà que cette relation n'est plus si spéciale,
La magie s'étant dissipée comme un brouillard matinal,
Tout comme la confiance, envolée comme fumée à l'air
Elle, moi, nous... en avons perdu tous les repères.

Le réveil est brutal mais tout devient limpide
Âme et corps lacérés avec les yeux humides,
Spectateurs impuissants de la fin d'une aventure
Car tels sont les symptômes de la rupture.
CONTINUE READING ...
Autre, Déception
DU RIRE AUX LARMES (par Bambou)
8 septembre 2010 0
Des Mots, Des Images vous présente une nouvelle blogueuse dans un exercice de style fort touchant. Vous aussi, partagez vos émotions en nous soumettant votre texte: desmotsdesimages@gmail.com


Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
Je pleure de rire ce matin
Je pleure du pire demain
Tu me blagues et je ris aux larmes
Tu me blâmes et je finis en larmes
Je ris aux éclats ce soir
Je ris au delà pour voir
Tu t’amuses et je pleure de rire
Tu es ma muse et j’implore ton rire.

J’ai peur de rire ce matin
J’ai peur du pire demain
Tu me blesses et j’ai une poussière dans l’œil
Tu me baises et tu dépoussières mon cœur
Je vis aux éclats pour voir
Je vis au delà ce soir
Tu me chasses et mes sanglots s’échappent
Tu m’échappes et mes sanglots ne passent
CONTINUE READING ...
Autre, Déception
LA PRINCESSE DE GLACE (par Guy)
8 septembre 2010 0

Il a fait chaud ; maintenant j’ai froid.
Les draps sont humides ; je n’ose penser pourquoi.
Si seulement ils n’avaient été que toiles de nos ébats;
Mais cette rivière qui a tiré sa source aux portes de mon âme,

Me rappelle, que je compris avec effroi
Que l’amour fait mal, quand on le fait pour la dernière fois;
Quand par la porte de mon corps, puis de notre alcôve, tu te retiras;
Qu'ainsi de ma vie tu t’en allais, ad vitam æternam…

Il ne brillera plus, le soleil dans mes yeux
Troquant le grand bleu contre un ciel nuageux
D’où se déchaine une pluie diluvienne
Qui noie mes rêves dans les crues de ma peine…

J’ai découvert que la force de la passion
Se cachait au royaume de l’illusion
Je savais factice, cette union à l’homme d’une autre femme ;
Mais la violence du sentiment me fit baisser les armes

A travers ce paysage de sentiments fugaces ;
Des envoutants jardins de notre jouissance,
Au grand blanc des banquises de ta conscience,
De reine de chaleur, je devins princesse de glace

Mais de tout ca, je ne sais le pire,
Toi parti, ou moi sachant au fond de moi
Que, sur tes pas, tu n’as juste qu’à revenir
Pour qu'à nouveau, je fonde aussitôt dans tes bras.


CONTINUE READING ...
Autre, Déception
LE PANTOUFLARD (par L.)
8 septembre 2010 0
Coeurs Brisés sur Des Mots, Des Images

Je devrais sortir un peu, prendre mon temps
Un parapluie, peut être  un manteau.
La météo dit qu’il va faire beau,
Elle aurait dit cyclone, je n’en serais pas moins prudent
C’est une femme, tout d’elle m’est répugnant.

Cette pie malicieuse entre par l’oreille et les yeux,
Corrompt l’esprit avant de dévorer l’âme sans armes
S’agrippe à la chair, lacère pour faire des joues en larmes
Puis trouve soudainement tout ennuyeux :
C’est pour elle un jeu, qui perd est un gueux.

Je devrais sortir, prendre le risque d’avancer
Trouver un but, le détail qui justifie ma survie
Eviter le dard de cupidon, l’infâme démon-harpie
Pervers immature au buste fièrement arqué
Qui erre dans la rue, maladroit et amusé.

Juste un instant, que j’emporte un chapeau
Mon cœur abimé est en chantier
Prenez un casque si vous tenez à m’accompagner,
Ma foi qui vacille, attend la chute pour bientôt,
C’est une femme et un bien vilain mot.

CONTINUE READING ...
Autre, Déception
LA GUERRE DES COEURS (par Laskazas)
8 septembre 2010 1
Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
La guerre entre deux coeurs amoureux,
Fait rage dans la plaine des sentiments.
L'acte final de cette joute est imminent,
Sous les feux de leurs regards anxieux.

L'un prétend à pourfendre l'âme,
L'autre à causer un torrent de larmes
L'un est armé d'un canon d'injures tranchantes,
L'autre d'un répertoire de paroles blessantes.

Les coups portés sont d'une rare violence!
L'un reproche une infidélité récurrente,
L'autre clame la présomption d'innocence.
Des deux cotés, la désolation est flagrante!

L'orgueil, bien plus que les ressentiments,
Gouverne désormais ces rudes échanges.
L'un regrette les nombreux "Mon ange",
L'autre maudit ses restes de sentiments!

Leur amour a ôté ses oripeaux de laine
Pour arborer ses habits de haine
L'un et l'autre se sont aimés, jadis...
Aujourd'hui, l'un et l'autre se haïssent.
CONTINUE READING ...
Autre
CE MERCREDI… SUR DES MOTS, DES IMAGES
6 septembre 2010 0
La poésie a son point de vue de la vie sur Des Mots, Des Images
Mercredi Spécial Coeurs Brisés sur Des Mots, Des Images
CONTINUE READING ...