X
Autre
DANS MES YEUX (par Stéphane)
22 septembre 2010 1
Des mots, Des Images

Dans mes yeux, vois-tu, il y a le soleil
Comme un midi, brûlant son zénith
Eclatant d’une lumière que j’hérite
En mon âme, quand la paix y sommeille.

Dans mes yeux, vois-tu, il y a la lune
Qui a le sourire de son croissant
Quand dans mon cœur, va croissant
Cet amour pour elle, sa seule fortune.

Dans mes yeux, vois-tu, il y a les planètes
Les étoiles, mais aussi la carte du ciel
Car tous mes désirs le constellent.

Dans mes yeux, vois-tu, filent les comètes
Et quand on n’y voit plus briller les astres
C’est que l’intérieur n’est que désastre.


L'oeil d'un homme est une fenêtre par laquelle on voit les pensées qui vont et viennent dans sa tête (Victor Hugo, Claude Gueux)
Lire la suite
Autre, Société
LA LETTRE SANGLANTE (par DIDI L’OV)
22 septembre 2010 3
Découvrez DIDI L'OV... blogueuse. Elle nous partage une histoire bien triste. Vous aussi, partagez votre sensibilité en soumettant vos écrits à desmotsdesimages@gmail.com

C’était un de ces après midi d’été
Au détour d’une rue, je suis tombée sur ce personnage divin
Jamais mon cœur ne s’était autant emballé
Lorsque tes lèvres, la main posée sur la mienne, m’ont demandé
Ce que mon âme elle-même mendiait en mon for intérieur.
Plus qu’une passion, tu m’as fait connaître l’indécence dans toute son innocence
En plein cœur de mon adolescence,
Tu m’as fait connaître cet amour ou se mêle désir charnel et imprudence…

Elle me tomba des mains, et j’ouvris les yeux pour la regarder, une fois encore.
Celle pour laquelle des larmes de sang me sortait des yeux
Celle par laquelle tu m’annonçais ta séropositivité et ton suicide…
Juste un bout de papier, une simple lettre qui changea à tout jamais
Le cours de toute mon existence, me punissant ainsi
D’avoir commis ma toute première expérience d’amour

Je posais alors les mains sur mon ventre
Que lui dirais-je à lui ? Fruit de cet amour criminel…
Innocence sacrifiée, « sacrilège !!! » je m’écriai…
Je refermai les yeux en espérant que la vie me quitte
De toute façon, comment continuer à vivre
En se sachant définitivement condamner à mort.
Lire la suite
Amour, Autre, Déclaration
DITES-LUI (par Pascal)
15 septembre 2010 1
Parce que nous pensons que la poésie peut être inattendue, Des Mots, Des Images est heureux de vous présenter Pascal. Partagez, vous aussi, vos mots avec nous en soumettant votre texte à: desmotsdesimages@gmail.com

Dites le lui, mon dieu dites-lui qu’elle est belle;
Dites-lui combien de fois naissent des étincelles,
Dans le cœur de tous ces hommes si infidèles,
Dès lors qu’elle leur adresse son regard de pucelle.

Mais sait-elle seulement, mon dieu le sait-elle,
Que de mon cœur s’en sont allées toutes glumelles,
De cet amour qui, jadis, m’emplissait la cervelle,
Et faisait de moi son admirateur le plus fidèle.

Dîtes le lui, mon dieu dîtes lui que telle une hirondelle,
De mon cœur, s’en est allée cette passion démentielle;
Que jadis je la chérissais bien plus que mes prunelles,
Mais que repose désormais cet amour à la poubelle.

Peut-être est-ce dû à la manière non conventionnelle,
Dont mon cœur a été sournoisement ouvert à elle,
Ou encore à cette pulsion bien plus qu’irrationnelle,
Qui me poussa, tête la première, vers sa sœur jumelle.

Toujours est-il que désormais, telle une aride parcelle,
Mon cœur, à ses charmes, referma les vervelles.
Mais le sait-elle seulement, mon dieu le sait elle,
Elle qui croit encore que son regard m’ensorcelle.
Lire la suite
Autre
LE RENCARD (par Bambou)
15 septembre 2010 1
La semaine dernière, nous avons découvert Bambou. Elle revient déjà cette semaine avec un autre poème riche de ses jeux de mots. Alors, partagez vos textes à desmotsdesimages@gmail.com


Ce soir, c'est mon soir. 
Lui et moi dans un bar
Mon wonderbra en soutien
Sa carte visa en appoint;
Première minute, première découverte
Deuxième gorgée, deuxième cacahuète
Je hais son faux style
Je cache mes faux cils.
Un mojito, il est rigolo
Deux mojitos, j'enlève le haut.
Lire la suite
Autre, Déception
LA VALSE DES DOUTES (par Greg)
15 septembre 2010 2
Si vous avez déjà été tiraillé par l'amour, vous vous sentirez proche de Greg. La poésie est émotion, partagez vos émotions aussi en soumettant vos textes à desmotsdesimages@gmail.com

L’intelligence recommande à l’amoureux d’oublier sa bien aimée
De tout renier, de faire une croix sur le passé
Cela est si difficile, pour lui qui a tant aimé
Conçu des projets qu’il ne pourra jamais dévoiler.

La sagesse est du même avis.
Elle est impressionnée par tant de fermeté
Et se dit que la décision de la belle a été murie
Et l’amoureux éconduit doit s’y plier.

La patience s’aligne, elle aussi :
«L’espoir de reconquête est vain
Tu te dois de l’éloigner de ton esprit
Et orienter tes forces et ton énergie
Vers tes hobbies et ton gagne-pain»

La grande espérance a baissé les bras.
La belle est droite dans ses bottes !
Tu ferais mieux, dit-elle, d’oublier son Athena
Il y a d’autres auprès de qui tu as meilleure cote.

Ah, mais que l’amour est têtu !
Il refuse de s’effacer et résiste
Il se dit que la flamme n’est pas perdue
Qu’elle peut se rallumer, si l’amoureux insiste

Lui, il est perdu face à toutes ses contradictions,
Son cœur aime mais son esprit a pris une autre décision.

Il ressent comme une brûlure dans son être.
L’absence de la dulcinée est la cause de son mal être.
Dans tous les cas, Cupidon reste le maître.
Lire la suite
Autre
LE LABYRINTHE (par Pass)
15 septembre 2010 0
Merci à Pass de faire route avec Des Mots, Des Images. En espérant que nous trouverons ensemble la voie salvatrice.

Seule face à un millier d'appels
Solitaire à l'appel de conquêtes
Moult chemins à essayer
Maintes tentatives à déraper
Certaines routes se croisent
Formant ensemble une impasse
D'autres voies créent des classes
Bondées de leçons
Il n'y a aucun pont
Le temps de prendre LA décision
Me voilà embarquée
Fraichement débarquée
De mon train chargé d'habitudes
Le bruit incessant, écho de ma solitude
Des ombres, des mots, des images, des airs
Tout cet assemblage pour y voir clair
S'annonce enfin la fin des carrefours
Plus de marche-arrière ni de demi-tours
L'arrivée est proche
La brise devient plus fraiche
La bonne voie est trouvée
Ça y est tout va commencer!
En moi s'éveille l'espoir d'un nouveau, d'un beau, d'un vrai
De moi ressort l'excitation d'une nouvelle ère
Plus de murs de chaque coté
Le labyrinthe est déjoué
Ça y est le train va s'arrêter et pour moi tout va démarrer!
Lire la suite
Amour, Autre
QUAND LE CORPS JALOUSE L’ESPRIT (par Agara)
15 septembre 2010 1
Le premier blogueur à avoir partagé un texte avec Des Mots, Des Images. Le juste retour du poète avec un texte dont il a, seul, le secret. Qu'attendez-vous pour partager vous aussi vos écrits à desmotsdesimages@gmail.com ?


Agréables sont mes conversations avec elle
Et si mon intellect s'en délecte
Ce n'est pas le cas de l'autre qui le jalouse

Si ma bouche peut poser des mots après elle
Elle souffre de ne pouvoir déposer des baisers sur elle

Si mon nez peut sentir parfois son odeur
Il souffre de ne pas avoir assez de temps pour s'en enivrer

Si mes tympans dansent sous le rythme des battements de ses lèvres
Ils souffrent de ne pouvoir être emportés dans la douceur de ses murmures

S'il arrive à ma peau de toucher la sienne
Elle souffre que ce ne soit pas suffisamment longtemps
Pour se fondre à sa température

Si mes mains peuvent tenir les siennes en guise de salutation
Elles souffrent de ne pouvoir l'étreindre en guise d'affection

Et si mon esprit peut lui signifier tout cela
Ce n'est pas le cas de mon corps qui aimerait bien en faire autant.

Lire la suite
Autre
LA VOLEUSE DE SOURIRES (par JPG)
15 septembre 2010 2
Un blogueur qui partage avec nous sa passion des mots et des images... découvrez JPG. Participez, vous aussi, à la vie du blog en soumettant votre texte à: desmotsdesimages@gmail.com


Il est une grande dame,
Qui s’en va tous les matins,
Dans les villes et sur les champs,
Ôtant aux âmes,
Un bien précieux dont elles ne veulent s’encombrer.

Celui de l’époux au réveil
Où de l’amant d’une nuit.
Du fils qui part,
Ou du contremaître veillant à l’œuvre.

Celui de l’infirmière à l’impotent
Ou celui qu’on ne verra point sur la face du prêcheur.

Et le soir quand elle fait ses comptes,
De tous ces sourires volés,
De ces instants jamais offerts,
De cette simplicité sans cesse ignorée,

Elle ne peut s’empêcher
Du malheur des Hommes, de rire…
Lire la suite
Autre, Déception
SYMPTOMES (par Stéphane)
8 septembre 2010 2
Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
Mes yeux ne brillent plus quand je la regarde
Et chacun de mes mots la met sur ses gardes.
Nos échanges sont parsemés de disputes,
De mots blessants frôlant les insultes.
Je ne vois plus dans ses yeux cette flamme
Qui me poussait à lui donner toute mon âme.
Elle se perd, la passion des premiers jours
Celle qui vous redonne foi en l'amour.

Nos instants ensemble regorgent de silences
Et tous nos mots d'amour ont pris des vacances.
Nous semblons être, aujourd'hui, des étrangers
Et comme un vieux livre, notre histoire est rangée
Dans l'armoire de nos coeurs qui ont perdu la vie,
Quand tout espoir de resurrection leur a été ravi.

Nos rires sont jaunes et notre humour sarcastique,
Nos regards distants et nos présences dramatiques.
Les baisers ont perdu leur extatique saveur,
Ce goût unique né de la fusion de nos coeurs.
Nos ébats ont perdu toute leur intensité
Le rythme a laissé sa place à la morosité.
Et mon coeur ne bat plus la chamade à sa vue,
Et son amour, pour moi, semble s'être perdu.
Voilà que cette relation n'est plus si spéciale,
La magie s'étant dissipée comme un brouillard matinal,
Tout comme la confiance, envolée comme fumée à l'air
Elle, moi, nous... en avons perdu tous les repères.

Le réveil est brutal mais tout devient limpide
Âme et corps lacérés avec les yeux humides,
Spectateurs impuissants de la fin d'une aventure
Car tels sont les symptômes de la rupture.
Lire la suite
Autre, Déception
DU RIRE AUX LARMES (par Bambou)
8 septembre 2010 0
Des Mots, Des Images vous présente une nouvelle blogueuse dans un exercice de style fort touchant. Vous aussi, partagez vos émotions en nous soumettant votre texte: desmotsdesimages@gmail.com


Coeurs brisés sur Des Mots, Des Images
Je pleure de rire ce matin
Je pleure du pire demain
Tu me blagues et je ris aux larmes
Tu me blâmes et je finis en larmes
Je ris aux éclats ce soir
Je ris au delà pour voir
Tu t’amuses et je pleure de rire
Tu es ma muse et j’implore ton rire.

J’ai peur de rire ce matin
J’ai peur du pire demain
Tu me blesses et j’ai une poussière dans l’œil
Tu me baises et tu dépoussières mon cœur
Je vis aux éclats pour voir
Je vis au delà ce soir
Tu me chasses et mes sanglots s’échappent
Tu m’échappes et mes sanglots ne passent
Lire la suite