X
On fait des ponts (par Eugenio)
Cote divoire, Société

On fait des ponts (par Eugenio)

22 février 2017 0

Mais les voilà qui crient à la famine.
Ah ces hommes de très bas fond !
L’on a beau être forts, beaux et bons
Ils trouvent toujours la bête qui incrimine.

On a fait des ponts !

Et des routes, pour ne pas s’arrêter en chemin;
Pour qu’ils nous acclament des deux mains,
Des ponts et au bout, des ronds-points, partout :
Tant qu’ils tournent en rond et voient flou

Nous gagnerons du temps, du temps précieux
Du temps à perdre dans des discours pompeux,
À pérenniser quelques erreurs du passé
Ou à violer une loi réclamé poing au ciel pointé.

On a fait des ponts !

Mais ils parlent encore d’indépendance !
Qui donc a enseigné l’histoire des peuples grands
À de petits hommes de la plèbe si peu savants ?
Les voilà râblant la fournaise avec violence

Scandant des refrains qui sifflent au vent
Et au oreilles du temps, qui a bonne mémoire
Mais aucune force dans les bras, il faut croire
Vu que ce n’est pas le temps qui chasse le méchant

Mais une foule en colère, à même de passer le pont.

 

Partageons
20
3

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne sois pas méchant. Partage :)