X
Actu, Autre, Société

NOAH (poème par P.A)

28 janvier 2015 0

Un enfant, une vie, un avenir
Neuf mois, l’attente; la délivrance;
Enfance, innocence, insouciance                                                                                    
Mes parents m’ont appelé Noah  
Je serai intelligent fort et beau
Comme le tennisman, je serai un héros
Grand, je serai médecin comme papa.
   
J’exulte, j’ai les rêves plein les yeux      
Je respire la vie et ses vœux  
Aujourd’hui c’est la rentrée des classes,
Cartable neuf, casse croûte en besace.

Devant l’école Tonton Prospère me hèle
Maman a toujours dit: « Noah, sois poli! »
Alors docilement je l’ai suivi …
Une maison inachevée, là  bas une pèle.

Tonton Prospère parle à  des inconnus.
Il doit sans doute dire qu’on est perdu
Puis brusquement tout devient noir
Ma vie et mes rêves se sont évanouis
Dans mon souffle qui loin s’est enfui…
Comme Tonton Prospère.

Partageons
20
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *