X
Autre

FAITES ENTRER L’ARTISTE (poème de Eugenio)

4 février 2015 0

Ses vers, les premiers, vous prennent à la gorge
Ils piquent car ils sont froids des fois, chargés de vie
De non-dits souvent, sombres puis de tous coloris :
Ils resplendissent et du bel art font l’éloge.

Car ils sont vrais pour avoir vécu avant d’être narrés
Souples, drainant du sens via une plume lisible.

Alors oui, l’on peut n’être ni femme ni homme
Faire des textes exquis par tonne,
S’appeler personne

Et signer NoOne chez DMDI.
Bienvenue, l’artiste….

Partageons
20
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne sois pas méchant. Partage :)