X
Amour, Autre, Déclaration

EDELWEISS (poème par Laskazas)

6 mai 2015 0

Lisez, écoutez ces pauvres poètes pipeautant:
Leurs mots sont d’encre, leurs paroles du vent!
A vos oreilles, ils prétendent chanter l’Amour,
En deux jeux de vers, faire chavirer votre Coeur.

Ah les niais! Je les laisse vous conter fleurette.
Les fables qu’ils ressassent depuis belle lurette
Ne feraient pas frémir la plus engourdie des ingénues
Que le premier chagrin aura ramené des nues.

Les pierres précieuses vous laissent de marbre,
Vous n’aimez pas les arbres, vous préférez les tigres.
Vous n’avez pas de caprices, vous êtes princesse,
Pour vous obéir, tout le monde s’empresse…

Je n’ai ni or, ni mots, ni exotiques animaux,
Et l’Amour rend fou, fort, beau, mais surtout sot.
Pour cette St Valentin, si de froid je ne meurs pas,
Vous aurez la seule fleur qui pousse au sommet de l’Himalaya.

Partageons
20
1

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *