X
Actu, Autre

ARMÉES REBELLES (poème par Eugenio D.)

8 janvier 2014 0

À moi ! Ô Armées rebelles !
À moi !
Mes fiers loyaux soldats
Ont tombé le treillis
Ils ont pris la clef des champs
Et du front ont fui
Car la rumeur vous dit
À l’art de la guerre aguerris.

À moi ! Ô Armées rebelles !
À moi !
Vous dont les coeurs en pierre
Ne savent avoir peur
Chantant un refrains
Pour chaque récit d’horreurs
Où les vôtres prirent les vies des miens
Les mains en sueur.

Que vaut un dévot fonctionnaire
Usurpateur de grades
Pompeux
Devant le féroce mercenaire
Forcé de paraître toujours
Furieux
Pour que ses seuls yeux
Vous persuade de l’impuissance de vos dieux ?

Venez donc raffermir mon trône
Sans craindre des gendarmes l’ingérence
Le temps de vous ramollir,
Vous aussi,
Pour qu’une autre armée rebelle s’avance
Que les rôles s’inversent
Et qu’elle tire une salve de plombs
Dans votre trop pleine panse !

Aux femmes et aux enfants de Bangui, Goma, Bamako, Juba…
À l’Afrique, à ses armées, à ses rebelles, à son perpétuel chaos…

Partageons
20
0

There are 0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ne sois pas méchant. Partage :)